الجمعة - 21 حزيران 2024

إعلان

Le retour au pays

Bookmark
Le retour au pays
Le retour au pays
A+ A-
Installé en France depuis 1967, j’ai fait mes études de médecine à Montpellier. Je gagne Paris en 1973 pour faire ma formation de psychiatre et de psychanalyste. La guerre de 1975 provoque un déchirement incommensurable chez tous les amis regroupés autour de la Contre Escarpe dans le 5ième arrondissement : rue Blainville, rue Mouffetard, rue Lacepède… Sans comprendre pourquoi, au début, nous nous réunissions tous les soirs chez l’un d’entre nous. Nous mangions, nous parlions politique avec les disputes que cela entraîne toujours. Mais surtout, nous chantions nos chansons Libanaises, Fayrouz surtout. En fait, devant les risques d’éclatement du pays, nous avions besoin de ce qui pouvait nous unir : musique, humour, blagues, plats cuisinés… A travers ces soirées quasi quotidiennes, notre communauté d’amis, une quinzaine environ, faisait un barrage subjectif à l’éclatement du pays. Installés autour de...
ادعم الصحافة المستقلة
اشترك في خدمة Premium من "النهار"
ب 6$ فقط
(هذا المقال مخصّص لمشتركي خدمة بريميوم)
إشترك الأن
هل أنت مشترك؟ تسجيل الدخول
الكلمات الدالة

حمل الآن تطبيق النهار الجديد

للإطلاع على أخر الأخبار والأحداث اليومية في لبنان والعالم