La honte

10 شباط 2019 | 13:23

Au revoir.

J'ai honte. Honte d'appartenir à un pays qui permet à des écoles sans conscience de refuser des enfants. Honte d'être complice du suicide par le feu de Georges Zreik parce que l'école exigeait des scolarités qu'il ne pouvait payer. Honte de voir des vieillards rejetés des hôpitaux parce qu'ils ne peuvent pas payer la facture. Honte d'avoir des nouveaux nés séparés de leur mère en attendant de régler la facture. Honte de manger de la viande pourrie et des légumes contaminés. Honte de continuer à élire l'incompétence, l'inconscience et la corruption aux postes de responsables. Honte de permettre à un clergé cupide de continuer à abuser de la crédulité du citoyen. Honte de me taire. Honte de ne pas dire assez. Assez d'élire ces incompétents. Assez de laisser le clergé abuser de nos droits. Pour une fois, réveillons nous. L'injustice ne reconnaît ni confession ni nationalité. Ces corrompus du pouvoir civil et de l'autorité cléricale ne connaissent que le billet vert (puisque de toute façon ils ne se soucient pas de préserver la monnaie nationale étant donné que leurs investissements sont à l'étranger). Les enfants rejetés des écoles sont chrétiens et musulmans, tous rites confondus. Ces vieillards refusés des hôpitaux sont musulmans et chrétiens, tous rites confondus. Il est grand temps de réaliser que seule une lutte des victimes contre ces injustices pourra redresser cette chute vers l'abîme, et sauvera ainsi ce pays de la honte qui le submerge. Il est temps de se réveiller. Il est temps de réagir. Il est temps de redresser le chemin, de remonter la pente. Il est temps de proclamer notre droit à survivre, notre droit à envoyer nos enfants à l'école, que toutes les écoles obéissent à une structure nationale unifiée, notre droit de se faire soigner, que tous les hôpitaux obéissent à une structure nationale unifiée. Et ce temps est maintenant. Plus tard sera trop tard. 

إظهار التعليقات

يلفت موقع النهار الإلكتروني إلى أنّه ليس مسؤولًا عن التعليقات التي ترده ويأمل من القرّاء الكرام الحفاظ على احترام الأصول واللياقات في التعبير.

Digital solutions by WhiteBeard
Digital solutions by WhiteBeard